Published: Hafed Abdouli, “Le peuplement et l’organisation territoriale à Ğabal Msallâta (Libye) au bas Moyen Âge : l’exemple du Hisn Salama”

In : Archeologia Medievale. Cultura materiale, insediamenti, territorio, n° 48, 2021, p. 265-282.

https://doi.org/10.36153/am48.2021.07

Cet article s’intéresse à l’organisation du peuplement dans un territoire montagneux de la Tripolitaine médiévale à travers l’étude du cas du « Hisn Salama ». Après avoir glané les sources textuelles sur le peuplement à Ğabal Msallâta durant le Moyen Âge, l’article développe une réflexion sur l’organisation d’un territoire rural autour d’un site refuge. Après avoir précisé les relations qui s’opèrent entre Hisn Salama et les agglomérations avoisinantes, le travail se penche sur l’origine du noyau primitif du site. Les enquêtes archéologique et toponymique révèlent que nous sommes très probablement en face d’un monument antique réaménagé au haut Moyen Âge par le premier prêcheur de la doctrine ibadite, « Salama Ibn Sa’îd ». La tradition populaire a gardé le souvenir de ce personnage dans le toponyme du site « Hisn Salama ». Plus tard, au bas Moyen Âge, ce monument a servi de noyau pour un dispositif défensif rural.

Settlement and territorial organization in Ğabal Msallâta (Libya) during the late Middle Ages. A case study of “Hisn Salama”.

This article examines the organization of settlement in a mountainous territory of medieval Tripolitania through the case study of “Hisn Salama”. After having gleaned the textual evidence on the settlement in Ğabal Msallâta during the Middle Ages, the article discusses the organization of a rural territory around a refuge site. After clarifying the relations between Hisn Salama and its neighboring towns, we’lI examine the origin of the initial nucleus of the site. The archaeological and toponymic survey reveals an ancient monument may have been remodeled in the early Middle Ages by the first preacher of the Ibadi doctrine called “Salama Ibn Sa’îd”. Popular tradition has retained the memory of this person through the toponym of the site “Hisn Salama.” Later in the late Middle Ages this monument served as the central element of a rural defensive strategy.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search